Chancellerie du Bourbonnais-Auvergne


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Labyrinthe....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natafael



Nombre de messages : 3507
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Le Labyrinthe....   Mar 5 Mai 2009 - 0:59



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natafael



Nombre de messages : 3507
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe....   Mar 21 Juil 2009 - 21:21

Elle avait lâché sa plume et s’était étirée dans son fauteuil, la nuque endolorie.
Se levant, elle s’approcha de la fenêtre et regarda vers l’extérieur.
Oui quelques pas, lui feront du bien.

Elle sortit du bureau et se dirigea vers les jardins.
L’air était tiède, mais pas trop chaud, et de temps en temps un petit souffle du vent s’engouffrait sous sa chevelure.
Ses pas l’amenèrent devant le labyrinthe.

Marchant tranquillement, elle laissa libre court à ses pensées.
Bizarrement, elles n’étaient plus tout à fait entièrement tournées vers le travail.

Elle s’installa sur un des bancs en pierres, sa main droite caressant l’assise dure et réchauffée par le soleil.
Nata resta ainsi un moment, profitant du silence.

Finalement, elle secoua un peu la tête et se leva.
Elle serait bien restée encore un peu à profiter des rayons du soleil, mais il lui fallait terminer les plaques pour les Hospices.

D’un pas joyeux, elle repartit en direction de la bâtisse, arrachant au passage une pâquerette qu’elle glissa dans ses cheveux…


Dernière édition par Natafael le Jeu 20 Aoû 2009 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Labyrinthe....   Mer 22 Juil 2009 - 11:53

Tout appliqué à se mettre au travail et à appréhender les différentes tâches à accomplir qu'il découvre chaque jour, Valexan n'a pas prit le temps de terminer sa visite de la chancellerie. Ayant entendu plus d'une fois des gens lui vanter la beauté des jardins de la chancellerie et le caractère amusant du labyrinthe qui s'y trouve, ce matin le jeune attaché diplomatique a décidé de s'y rendre.

Il est tout d'abord impressionné par la taille de ces jardins, qu'il nommerait plus facilement parc; Le labyrinthe trône en son milieu, constitué de ce qui semble être de loin des haies de lauriers. Il s'en approche, amusé, hésite un instant à remplir ses poches de petits cailloux blancs, au cas où, puis finalement s'y engage. Nul fil pour s'y diriger, hormis celui de ses pensées qu'il laisse divaguer doucement vers un autre lieu, toujours le même, un sourire aux lèvres.

Le dédale est vaste, plusieurs choix de directions s'offre à lui; Il s'amuse pour choisir à laisser courir son imagination, à inventer des petits jeux... l'intersection se trouve à un nombre pair de pas de la précédente? il tournera à droite! Une petite abeille le dépasse et tourne à gauche? Il la suit, chacun sait que ses insectes ont un instinct particulier qui les fait se diriger vers des fleurs, et qui dit fleurs dit sortie du labyrinthe! Une fourmilière qui s'est développée au milieu du passage? Ce sont les gardes placés là par Minos pour empêcher l'accès à son trésor fabuleux! Forcer le passage reviendrait à aller droit vers la mort! Des traces de pas se dirigent vers la gauche? Une branche de la haie cassée? Ce ne peut être que le Minotaure qui a été enfermé dans ce dédale... comment résister à la curiosité de le voir? Il est peut-être très sympathique après tout! Valexan s'en veut de ne pas avoir amener une poignée de foin avec lui, la proposer au monstre mi-homme mi-taureau aurait été une bonne entrée en matière pour lui attirer ses bonnes grâces. Attaché diplomatique auprès du Minotaure des jardins, voilà qui doit être un poste peu courant! Un instant, il se demande si le chancelier envoie chaque année dans le labyrinthe 7 jeunes hommes et 7 jeunes femmes en sacrifice... Cela pourrait expliquer les demandent de candidats faites régulièrement à la chancellerie... il s'imagine ce qu'il pourrait lui dire s'il le rencontrait... Lui proposer un accord juridique? Pour remplacer les 14 jeunes innocents par des brigands notoires du duché? Non, déjà établir avec lui un accord diplomatique assurant qu'il ne touchera pas au diplomate qui lui sera affecté!

Il s'immobile et éclate de rire, se disant que si le conseil diplomatique savait les jeux enfantins auxquels il est en train de s'adonner, nul doute que jamais il n'aurait été nommé conseiller diplomatique! Après avoir déambuler encore un bon moment dans le Labyrinthe, il finit par en atteindre la sortie, souriant et l'esprit serein. Il époussette ses habits pour en chasser la poussière qui les recouvre; eh! oui, il s'est vu obligé à un moment pour échapper à des gardes-scarabés géants à longer la haie au plus prêt... Enfin, il reprend la direction de son bureau, où la rédaction d'une lettre de félicitation au nouveau conseil de Normandie l'attend...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Labyrinthe....   Jeu 20 Aoû 2009 - 22:53

Une personne va parcourir le labyrinthe, il a été l'Ambassadeur de l'Aragon, qui était à pied pour voir le grand palais de l'extérieur, parce que, quand il lui a pas de temps à visiter, mais qui est rapidement entré dans le palais et de se présenter devant les autorités . Pour atteindre le dit le site:

- Bonjour chers collègues, je suis l'ambassadeur de l'Aragon-Duché ici, je viens de là avec de nombreuses heures de Voyage et je veux savoir ce labyrinthe.

Aller à une jeune fille habillée avec élégance et de la santé, mais le palais est de suivre la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Labyrinthe....   Mar 19 Jan 2010 - 17:42

Bien que la température soit plutôt fraiche, le soleil brille haut dans le ciel en ce jour, et Valexan en profite pour quitter son bureau et aller se balader dans le parc de la chancellerie; Sa destination? le labyrinthe bien sûr, ce même labyrinthe qu'il a parcouru quelques jours après son entrée à l'ambassade; il retrouve sans mal le chemin, marchand sur une neige qui semble vierge de toute trace de pas. L'entrée est bientôt face à lui, et il s'engage entre les haies en partie recouverte de poudre blanche.

Pas question cette fois-ci de ramper pour éviter des pièges imaginaires où de suivre le moindre insecte, retourner en ses bureaux avec ses braies trempées ne serait pas du meilleur gout... Alors il chemine, au hasard, laissant son esprit vagabonder au fil de ses pensées... Sa vie a pour le moins changée depuis sa dernière visite au minotaure... Il ne sait s'il le rencontrera cette fois-ci, peut-être le monstre hiberne-t-il en hiver, ou bien migre-t-il comme les oiseaux vers quelques labyrinthes à la température plus clémente... Mais, s'il le croise, Dieu sait qu'il en aura des choses à lui raconter! Une rencontre, une déclaration, un déménagement, une famille retrouvée, un mariage... Une vie qui a radicalement changée pour le Montbazon. Pas une vie de rêve, non, ce genre de vie n'existe pas, il est assez âgé et a suffisamment vécu pour le savoir. Il y a la vie telle que l'on aimerait qu'elle soit, et celle que l'on a.

Oh, pour Valexan, les deux ne sont pas si éloignées que cela, il a une épouse merveilleuse qui l'aime et qu'il aime plus que tout, une vie plutôt aisée et agréable matériellement parlant, une famille dans laquelle il se sent bien... Pourtant, au fur et à mesure qu'il progresse dans la neige il se sent assaillit par un certain vague à l'âme qui assombrit son regard malgré lui... Ce sentiment le met mal à l'aise, il a l'impression d'être un enfant gâté éternellement insatisfait, et il se force à chasser bien vite cette tristesse en pensant à sa Nata, en train de travailler derrière l'une des fenêtre de la chancellerie, et au moment de la journée qu'il préfère, le soir, quand enfin il la retrouve.

Il est parvenu au centre du labyrinthe, reconnaissable à la petite clairière qui s'y trouve et aux bancs qui ont été placés là pour permettre aux promeneurs de se reposer un peu. Il s'approche de l'un d'eux, en chasse la neige de sa main ganté avant de s'installer. La fraicheur du bois sur son fondement personnel n'est guère agréable à vrai dire, mais il s'en accommode du mieux qu'il peut. Sa main fouille dans sa poche pour en sortir un petit sac de toile dans lequel il a placé quelques morceaux de pain sec. Retirant l'un de ses gants, il émiette le pain avant de le lancer dans la neige à quelques pas de lui. Les premiers moineaux et autre mésanges bientôt repèrent son manège et viennent prendre possession de la nourriture si généreusement offerte. Un rouge gorge, apparemment plus craintif, semble préférer rester à l'écart. Il reste ainsi un long moment, émiettant le pain sur son banc, se vidant l'esprit, avant de finalement reprendre le chemin de la chancellerie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Labyrinthe....   Aujourd'hui à 13:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Labyrinthe....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ZONE ELITE] Le Labyrinthe d'Urgoz (FAC)
» Recrute pour salle(s) de labyrinthe
» un labyrinthe dans le noir[RESOLU]
» [HS] labyrinthe...les âmes sensibles s'abstenir !!!!
» [Sujet unique] Labyrinthe des Minos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Bourbonnais-Auvergne :: Accueil :: Grands Jardins de la Chancellerie-
Sauter vers: