Chancellerie du Bourbonnais-Auvergne


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 (Normandie) Journal diplomatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 10 Juil 2009 - 12:44

10 juillet 1457 :

- prise de fonction.
- Signature de la Chartre des diplomates.
- Demande de bannière.
- Contact prit avec les bureaux de la Chancellerie de Lisieux poru avoir accés aux bureaux de l'ambassade dévoluent au BA.
- Mise à jour de la composition du conseil ducal de Normandie.
- Mise à jour de la fiche concernant la Normandie (Maire, population..).
- Mise à jour de l'Etiquette Diplomatique.
- Création du Journal Diplomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Lun 13 Juil 2009 - 16:34

13 juillet 1457 :

- Accueil par la Chancellière de Normandie, Nennya Blackney.
- Mise à jour des news AAP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Jeu 16 Juil 2009 - 15:29

15 juillet 1457 :

prise de possession du bureau de l'ambassadeur du BA en Normandie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Mar 21 Juil 2009 - 15:48

21 juillet 1457 :

- Mise à jour news AAP

- Mise à jour de la composition du conseil ducal de Normandie.

- Mise à jour de la fiche concernant la Normandie (Maire, population..).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Lun 27 Juil 2009 - 1:24

27 juillet 1457 :

- Envoie d'un courrier au Chambellan de Normanie pour féliciter le nouveau conseil ducal Normand

- Controle des News AAP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Jeu 13 Aoû 2009 - 18:00

29 juillet 1457 :

- départ en retraite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Jeu 13 Aoû 2009 - 18:01

10 aout 1457 :

- retour de retraite


Dernière édition par Valexan le Jeu 13 Aoû 2009 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Jeu 13 Aoû 2009 - 18:03

13 aout 1457 :

- Mise à jour news AAP

- Affichage d'une annonce de fermeture des frontières partielles en Normandie

- Affichage de la même annonce dans la salle de travail des diplomates

- Visite de l'école diplomatique en présence de Natafael
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Jeu 20 Aoû 2009 - 14:41

20 aout 1457 :

- Mise à jour news AAP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 28 Aoû 2009 - 1:02

27 aout 1457 :

- Mise à jour news AAP

- Transmission de la composition du conseil ducal Bourbonnais Auvergnat à la chancellerie Normande

- Misssive envoyée à Dame Timonstre, Chancelière Normande :

Citation :
Excellence,

Je me permet de vous contacter au nom de la chancellerie Bourbonnaise-Auvergnate après avoir remarqué depuis quelques temps les couloirs de la chancellerie Normande se remplir de candidats à des postes d'ambassade.

Nous aimerions savoir si vous envisagez de confier à court ou moyen terme à l'une de ces personnes le poste d'ambassadeur en Bourbonnais-Auvergnat? Ce trait d'union naturel entre nos deux duchés manque cruellement et une telle nomination viendrait assurément renforcer les liens déjà étroits entre la Normandie et l'Auvergne.

Dans l'attente, veuillez croire, Excellence, en l'assurance de mes meilleures salutations


Valexan, Seigneur de Saint-Christophe, Attaché diplomatique du Bourbonnais-Auvergnat en Normandie

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 11 Sep 2009 - 13:32

9 septembre 1457

- Mise à jour news AAP

- Reception de deux courriers, l'un du chambelan de Normandie, l'autre du Vice-chambelan, l'informant de la nomination imminente d'une ambassadrice Normande au BA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 11 Sep 2009 - 13:35

10 septembre 1457

- prise de contact avec la nouvelle ambassadrice Normande au BA, Dame Jenjitai, à la chancellerie Normande et accueil de son excellence à la Chancellerie du BA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 11 Sep 2009 - 13:46

11 septembre 1457

- mise à jour étiquette diplomatique (nom de la nouvelle ambassadrice)

- mise à jour de la composition du conseil Normand (nom du vice chambellan)

- petit rapport sur les informations à notre connaissance sur la nouvelle ambassadrice Normande au BA

- question transmise à la chancelière Normande par l'intermédiaire de l'ambassadrice sur la Position de la Normandie par rapport aux récents événements en Artois. Formulation exacte de la question : "Vous êtes sans doute au courant des récents événements qui se sont produits en Artois, notamment la prise de la ville de Calais par les armée de Flandre. La Normandie a une frontière commune avec l'Artois, et est donc aux premières loges. Nous aimerions savoir la position de la Normandie par rapport à cette affaire. Vous serait-il possible de transmettre notre demande auprès de votre chancelière?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 18 Sep 2009 - 12:02

18 septembre 1457

- Mise à jour news AAP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 2 Oct 2009 - 11:21

25 septembre 1457 :

- affichage du nouveau conseil ducal Normand dans mes bureaux ainsi que dans la salle Auvergne.
- mise à jour news AAP
- demande à mon homologue Normande du nom du capitaine de l'ost Normande
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Mar 13 Oct 2009 - 18:40

13 octobre 1457 :

- réponses données à mon homolgue normande, après visa du Consul Fabien

questions posées :

Citation :
La Tourraine est en guerre, Calais est encore une nouvelle fois tombée, comment cela se passe chez vous ?
J'aimerais puisque vous me le proposez que vous me donniez également des renseignements sur vos villes, comment est l'ambiance ?, vos marchés , la politique etc...
Avez vous des attaques de brigands ? si oui j'aimerais en n'avoir la liste
Voilà cher homologue en espérant ne pas vous donner trop de travail

réponses apportées :

Citation :
Comme vous le savez sans doute le BA est en guerre contre le Berry, oui. La défense s'organise un peu partout dans les villes, en prévision d'une possible attaque du Berry. L'ambiance dans les villages, vous devez vous douter qu'en ce moment les esprits sont tournés vers la guerre ; mais le moral est bon, nous sont sûr de notre force et de notre bon droit, et le peuple est derrière le conseil ducal. Nous n'avons pas de soucis particulier en ce qui concerne les marchés à vrai dire, pas plus qu'en temps habituelles. L'exportation de tapisseries venant de la manufacture du Luern est une réussite. Vous pouvez d'ailleurs en faire la publicité de part chez vous auprès de vos nantis (Levels 4).

coté Politique, et bien les élections ducales viennent de débuter ; quatre listes sont en lisse :

- La Fondation (Petitrusse, Natafael, Fabien74, Noeline, Jules.cv, Jimmy_3d, Nina84, Semias, Alayne, Elegie2, Liloote, Ivrel)

programme :

Citation :
Communication :

- Lors de son discours en début de mandat, le Duc ou la Duchesse expliquera la fonction de chacun des Conseillers. Ceci afin d'informer les Bourbonnais-Auvergnats et Auvergnates des taches de ceux qui les représentent.

- Tous les quinze jours, lors de la publication des Bilans des Conseillers, le Duc ou la Duchesse donnera, par souci de transparence vis à vis du peuple, la liste des sujets abordés durant la quinzaine passée.

(La Duchesse Natafael avait fait ceci pendant son mandat. C'est une bonne chose de tenir le peuple au fait du travail effectué sur des sujets qui les concernent. Nous avions eu de très bon retours à ce sujet. Dommage que cela n’ait pas été poursuivi par ceux qui lui ont succédé.)

- Utiliser la possibilité, dans le bureau du Porte-Parole, d'envoyer des pigeons en masse pour faire des annonces ducales sur des sujets importants, comme l'adoption d'une nouvelle loi, l'ouverture ou la fermeture d'une mine, etc.

Économie :

- Nous souhaitons une présence assidue du Commissaire au Commerce à l’assemblée des CAC, afin d’y être force de proposition. Celui-ci, si besoin, pourra être épaulé par les deux Intendants ducaux du Cabinet des Finances.

- Profiter de la position centrale de notre Duché pour se placer en réel moteur de l’économie du Royaume et en particulier au niveau des échanges sur les nouveaux produits.
Pour cela, les Bourgeois (niveaux 4) seront invités à participer et à aider à l'organisation de ce projet: nous souhaitons un entretien régulier entre le CAC et l'un d'entre eux. De plus, il faut que le rôle du CAC soit aussi d'aider lesdits Bourgeois, car l'accroissement de leur nombre influera sur le prestige de notre Duché.

- Une redynamisation économique de l'Alliance Du Centre.
En effet, l'Alliance a besoin d'un nouveau souffle, et la globalisation des échanges entre les alliés de l'ADC, ainsi que la priorité qui serait accordée à ce commerce, apparaît comme un moyen de redonner une seconde jeunesse aux liens qui nous unissent. Avec pourquoi pas, des accords à établir.

- Apporter une information complète sur les nouveaux aliments et produits disponibles dans le Royaume.
Que peut-on produire dans notre Duché, et qu’est-ce que cela apporte au niveau des caractéristiques de chacun.

Maréchaussée/Douanes/COBA:

- Avoir une discussion avec l’Etat-Major pour voir si l’on peut formuler une règle au sujet du nombre de gradés par rapport au nombre de soldats dans les garnisons. Cela pourrait permettre de proposer certaines gratifications.

- Nous voulons poursuivre et améliorer les déjà nombreux échanges entre les deux corps de sécurité de notre Duché, que ce soit entre le Prévôt et le Capitaine, ou bien encore dans le bureau de liaison entre tous les maréchaux, douaniers et soldats.

Par ailleurs, actuellement, on s'aperçoit que la COBA et la Maréchaussée ont leur propre liste de personnes sous surveillance, alors qu'il ne devrait y en avoir qu'une seule, affichée clairement dans le bureau de liaison.

- Une organisation stable au sein du conseil Ducal, qui permettra au Prévôt de recevoir tous les dimanches, par le Connétable, la somme nécessaire aux paiements des maréchaux qui se trouvent en défense. Effectivement ces dernières semaines, il y a eu sur ce point bien trop de laxisme. Les maréchaux ne sont pas là pour perdre leur temps a répondre aux courriers des défenseurs non rémunérés, mais plutôt pour faire appliquer les lois.

- Une revue des Troupes par le Duc, le Capitaine et le Connétable en début de mandat Ducal.

- Rediscuter, avec l’Etat-Major et les soldats, du nombre de réservistes par village, afin de pouvoir défendre chaque soir en cas d'urgence.

-Travailler sur un planning de défense des villages, type maréchaussée, en fonction des disponibilités des soldats. Cela permet de s'assurer que tel ou tel jour, le nombre de soldats disponibles pour renforcer la maréchaussée sera suffisant.

Diplomatie et Alliance du Centre :

Par les temps difficiles que nous traversons, la Diplomatie a sa plus grande importance, que ce soit au sein de l’AdC, ou en dehors.

Le Duc ou la Duchesse, doit être le premier à montrer l’exemple en s’investissant dans les relations avec les autres régnants par des échanges réguliers.

En parallèle, la Chancellerie et ses Diplomates resteront le miroir du Bourbonnais-Auvergne en continuant à échanger les informations avec les homologues des différentes provinces, ainsi qu’en tenant régulièrement à jour les endroits accessibles aux Bourbonnais-Auvergnats et aux voyageurs.

De plus, l’Alliance du Centre restera une priorité dans la politique diplomatique donnée, de même que le renforcement des liens qui nous lient à nos alliés.

La Justice:

- Recrutement d'avocats pour le barreau du Duché. En effet, bien souvent les accusés ne peuvent, faute de connaissances juridiques suffisantes, se doter d'une défense satisfaisante. Nous souhaitons que chacun puisse bénéficier d'une défense acceptable, et cela doit passer par le recrutement d'avocats ducaux.

- Revoir la loi sur les salaires. Effectivement beaucoup ont constaté, depuis quelques temps, son inadaptation aux conditions réelles d'embauche. Nous nous proposons donc de la réétudier.

- Revoir notre codex en fonction des modifications du Concordat de Balsac. Ce dernier est en passe d'être modifier, et il importe qu'il se trouve en adéquation avec els lois régissant notre Duché. Ce travail pourra être confié à la Chambre législative.

Prestige :

Pour le prestige de notre duché, nous proposons :

- De Favoriser l'évolution du luxe pour les Bourgeois en les aidant à trouver les denrées demandées sur leur carte de consommation.

Le Conseil, par le biais du Commissaire au Commerce, devra aider ces derniers à trouver les produits qu'ils auront à utiliser pour la carte de consommation.

- De Favoriser les étudiants dans leur évolution pour pouvoir s'élever socialement et découvrir le luxe

Religion:

- Bénédiction du Conseil ducal en début de mandat.

- Présence régulière des Conseillers à la Cathédrale, pour l'office du Dimanche.

Nous souhaitons prendre une décision durant ce mandat sur :

- la présence d’un conseiller religieux au conseil et son rôle. Cette décision se basera sur le travail déjà accompli en Chambre du peuple.

- L’autorisation pour la Garde Episcopale de se déplacer en lance sur notre territoire.

Animation :

- Annonce des rencontres ducales de Soule et des rencontres importantes de nos villes sur la Gargote.

- Les Conseillers ducaux seront invités à assurer l'ambiance aux rencontres de Soule.

- Promouvoir et aider le comité des fêtes dans ses actions d’animation du Duché

- VOLCAN (Magakrav, Alban_d_azayes, Kimi32, Lui..., Lanfeust86, Lap, Cham, Demian_leviathans, Kenrui, Tridant, Sakurahime, Alivianne)

programme : (ce qui a été affiché jusqu'ici)

Citation :
Amies, Amis Bourbonnais Auvergne

Nous nous approchons des votes. Beaucoup d’entre nous sont encore indéterminés, les discours se tendent et font la part belle aux critiques ou aux jugements. Ceux-ci sont mille fois répétées et dressent les candidats les uns contre les autres, mais aussi les citoyens les uns contre les autres.
Ce qui nous frappe, avec le recul que nous avons aujourd’hui, c’est de voir combien il est facile de diviser les citoyens que nous sommes. Une parole de jugement répétée des milliers de fois en appelle une autre et puis une autre encore et la machine à démolir se met en marche créant des séparations qu’il sera difficile de combler lorsqu’il faudra serrer les coudes pour construire l’avenir.
C’est pourquoi volcan veux changer cette mentalité il est temps de réagir d’être soudé pour le bien du Bourbonnais Auvergne, nous avons besoin de vous !!!


Ensuite il pris un autre parchemin et il allait présenter la justice

Nous souhaitons redynamiser le Chambre Legislative
Passage en Chambre Legislative de toute Loi votée pour étudier les textes.
Recrutement pour la Chambre Legislative .
Remise en route du barreau des avocats du Duché.

- La Confrérie de la Source (Princesselaure, Amandine0287, Crapaudine, Sonia80200, Hermanicus, Arthurdayne, Jr59530, Anastase, Legowen, Martymcfly, Catherine19, Alethea)

programme :

Citation :
PROGRAMME DE LA CONFRÉRIE DE LA SOURCE

L'économie Ducale

Domaine des finances


- Lancer les C.I.A. : collecteurs d'impôt et amendes
- Création de la Banque Auvergnate + Bureau de Poste dans chaque ville
- Impôt : grâce de 100 écus par ville.
- Revalorisation du montant de l’impôt communal

Domaine minier


- Proposition de concours avec cadeau à la clé.

Domaine du commerce


- Inciter à ne plus passer par la foire ducale qui est vouée à disparaître.
- Promotion assidue des nos produits régionaux

Sécurité du Duché


Domaine militaire

- Création de la garde ducale.
- Organiser des campagnes d’entraînement

Domaine maréchaussée

- Promouvoir le recrutement
- Lancer les cours de l’école de la Prévôté

Justice

Lois et décrets :


Révision de certaines lois jugées trop restrictives, injustes ou incohérentes dont celle sur les salaires ou sur la caution

Procès :

- Promouvoir les procès locaux
- Proposer plutôt des peines alternatives
- Inciter les procès publics
- Création du Pardon Ducal

Cultures et Relations


Relations Publiques avec le/la Duc/Duchesse

- Cérémonie du sacre du Régnant avec bénédiction de la couronne et des conseillers
- Serment public prêté au B.A (cf Charte des conseillers).
- Ouverture du bureau du régnant en gargote
- Création d'un Conseil de Sages composés d'anciens ducs et duchesses (les trois derniers) veillant à la bonne marche du BA et apportant un soutien au régnant pour certaines décisions.
- Donner un vrai rôle au Vice-Duc un poste prônant avant tout les Relations Publiques
- Présence du Régnant à Clermont (pour les deux mois) et les conseillers quelques jours de temps en temps.

Relations Publiques avec le Peuple du Bourbonnais

- Organisation avec le Comité des Fêtes Ducal de la Fête de l'automne : Messe et Animations, Bals…
- « Foire aux Métiers » ou les institutions du BA ouvriront leurs portes pour présenter au peuple leur rôle et leurs actions
- Réflexion sur la création de la noblesse vénale Auvergnate
- Création de l’agence du personnel auvergnat ou l’on y trouvera des nourrices, palefreniers, gouverneur…

Relations Publiques avec l'Eglise

- Aider au recrutement des diacres et prêtres dans chaque paroisse.
- Réflexion sur le choix du 13éme conseiller dit Guide Spirituel du régnant.

Diplomatie

- Faire connaître l’ADC aux autres provinces du Royaume de France
- Proposer à l’ADC la nomination d’un « Chambellan de l’ADC » en plus du Capitaine existant

- Bourbonnais-Auvergne réunis (Naudeas, FaVdB, Sunburn71, Guigm, Thibantik, Shel_ezeil, Titan34, Galswinthe, Worwick, Silec, Val1, Tixlu)

programme :

Citation :
Le BAR vous propose son programme pour les prochaines élections, nous comptons poursuivre le travail entrepris.

ÉCONOMIE :

Tenue d’un budget prévisionnel mis à jour régulièrement.

La remise en ordre des comptes du Duché se poursuit. L'objectif reste de disposer d'un budget prévisionnel qui s'accompagne des outils nécessaires pour observer son suivi et l'ajuster dans le temps.

Ceci est un engagement que prend chacun des membres du BAR qui se soumettent à vos suffrages.

- Estimation des budgets et rééquilibrage de ceux-ci
- Revoir le système d'imposition
- Revoir les grilles de salaires

Adapter notre économie à la situation actuelle par le renouvellement des stocks en suffisance en permanence tout en maintenant une trésorerie adéquate.

Prévôté : renforcement du contrôle douanier pour une meilleure cohésion et un meilleur suivi des passages dans notre Duché avec la remise en place active d’un contrôleur des douanes qui permettrait de palier le manque d’effectifs qui peuvent survenir.
Amélioration de la communication de la douane avec les villages (maire) pour les étrangers commerçants sur notre territoire sans autorisation avec mise en place d'un contrôle douanier renforcé pour les biens importés.

Amélioration de la communication entre COBA/ maréchaussée pour la défense du territoire avec l’accès du prévôt à l’Etat major en définissant ses fonctions réels au sein de celui-ci.


Armée:

Dialogue avec le peuple, encore et encore. Cela est fait mais demande encore plus d'attention.

Le travail accompli jusqu'à ce jour a permis certes d'améliorer la circulation des informations mais nous pouvons encore faire plus. L’état major est reconstitué pour partie. Le Bar désire encore accentuer cette position en donnant au peuple plus d’information sans pour autant donner des informations confidentielles.

Recrutement actif au plus prêt des besoin des garnisons.

Le travail de remise en confiance est forcément de long terme, le renouvellement de l’EM et la communication amorcé sur le dernier conseil et la COBA font que celle ci se recentre sur ses objectifs primordiaux, là aussi nous vous proposons de poursuivre dans la même voie qui a déjà fait ses preuves.

L'académie Militaire est pleinement opérationnelle et les résultats sont probants.

Le bar souhaite dans la continuité faire en sorte que le peuple soit formé en instituant des journées découvertes afin que les habitants du duché puissent se défendre en connaissance de cause.

Justice

Voir pour les condamnations à obtenir au bout d’un certain temps, prescription du dossier avec une obligation de bienséance.

Affichage et mise à jour régulière des lois complètes en gargote.

Diplomatie

Large travail engagé sous l'impulsion de Sa Grâce le Duc Tixlu Ce travail étant de longue haleine il sera poursuivi.

ADC : renforcer la coopération judiciaire. La coopération ne fonctionne pas entre duchés /comtés il se passe des semaines la plupart du temps pour avoir les jugements.
Le BAR propose donc que le pôle justice juge en son âme et conscience les prévenus mis en accusation par un autre duché et dont le procès est ouvert chez nous à partir du dossier transmis (plus d'intervention du juge, ni de transmission de plaidoirie) si les transmissions des documents sont trop longues après au moins deux relances.

Communication: Clarification des bilans des conseillers, avec beaucoup plus de régularité dans la mise à disposition. Chaque conseiller pourra répondre directement aux questions des habitants.

Comme vous le constatez, ce programme, reste dans la continuité et le progrès. La volonté du BAR, est de poursuivre une politique adaptée aux contraintes.

Notre différence, se manifeste principalement sur notre volonté de travailler en bonne entente, que ce soit au sein du Conseil, ou que ce soit avec l'une quelconque des autres structures du Duché.

Notre objectif principal est que notre Duché soit fort et respecté.

Vive le Bourbonnais Auvergne
Vive le Roi


Pour ce qui est des derniers traités signés, il n'y en a pas eut à ma connaissance depuis mon arrivée à la chancellerie; Enfin, en ce qui concerne els attaques de brigands, il s'en passe malheureusement régulièrement et des avis de recherches sont régulièrement lancés dans le duché en vertu de la loi dites "de réforme du brigandage :

Citation :
PRINCIPES DE LA CHASSE DITE REFORME DU BRIGANDAGE


LA RECHERCHE

Le prévôt établira un avis de recherche en faisant une description physique du personnage IG (screen personnage) du ou des brigand(s). Cet avis sera diffusé sur la place publique (gargotte et halles) ainsi que distribué aux lieutenants afin qu’ils puissent faire leur travail, cela va sans dire.

Dans le cas d'une coopération judiciaire extérieure :
- si un brigand est reconnu et qu'il n'a pas d'avis de recherche, le procès au nom du duché demandeur sera effectué selon le traité de coopération judiciaire signé.
- si un brigand est reconnu et qu'il fait partie de la réforme de brigandage, il est nécessaire que la demande soit faite en stipulant le numéro de l'avis sous lequel il est reconnu. Une vérification du brigand sera faite à l'endroit où se trouve le supposé brigand ainsi que dans la capitale. S'il n'est pas reconnu, il n'y aura pas de coopération judiciaire. S'il est reconnu, le traité de coopération judiciaire sera suivi.

En acceptant la dite réforme, le brigand s’engage à rester sur le sol Bourbonnais-Auvergnat durant 21 jours.
Si le dit brigand sort du territoire, il passe en brigandage normal. Son nom est divulgué aux autorités compétentes pour l'arrêter. Il sera mis sur une "blacklist" et ne se verra plus proposer de réforme.

Il en va de soit que certaines personnes ne participeront pas aux recherches : le prévôt, le lieutenant qui a pris la plainte, et les personnes connaissant l’identité du brigand.

Le duché du Bourbonnais Auvergne est doté d'un logiciel spécifique créé et développé par ljd Sallabery afin que la traque soit le plus proche de la réalité (erreur humaine du maréchal, soudoiement possible des autorités par le brigand...) et permettre du RP durant les 21 jours.

S’il s’agit du premier crime du brigand, un dossier (fiche) à son nom sera créé et il lui est demandé de donner un nombre (entre 1 et 1 million). Si le brigand a déjà un dossier, celui sera réouvert gardant sa réputation.

En ville
Lorsqu’une personne est soupçonnée d’être un brigand dans une ville, le maréchal le signale au prévôt. Ce dernier est en charge, via le bureau du brigandage, de tester si le brigand est considéré comme tel par le maréchal.

Hors de la ville
- un homme seul (ou un groupe) pense reconnaître un brigand, il le signale au maréchal par courrier en indiquant sur quelle route il l'a rencontré, le numéro de l'avis auquel il pense.
- Le maréchal enverra un courrier en indiquant toutes les informations au Prévôt afin qu'une vérification soit faite par le biais du bureau de brigandage.
- Dans le cas d'une reconnaissance effective, le maréchal informera l'armée par le biais du bureau du liaison armée/maréchaussée/douane.
- Si le sergent-chef a une troupe disponible : il l'envoie sur le noeud.
- Si le sergent-chef n'a pas de troupe, il pourra demander au Capitaine, Prévôt ou Duc une autorisation de création de lance privée composée de villageois désireux de rendre justice.
- Si le brigand est parti... pas de chance.
- Si le brigand est encore là, il doit se rendre (5 hommes en armes contre 1).
- S'il s'agit d'un groupe de brigand, ils peuvent se battrent pour voir qui gagne (si les brigands refusent, c'est procès direct).
- la troupe revient suivie par le brigand en ville.

Le maréchal peut normalement tester une fois par jour son opinion.
cas particulier :
* Si plusieurs personnes viennent de façon indépendante parler au maréchal, le maréchal est autorisé à faire une seconde tentative dans la journée

Dès lors que le brigand se voit mis aux arrêts, celui-ci se verra mettre en procès et sa peine sera revue à la baisse pour le remercier de s’être prêté au jeu (soit la suppression du remboursement obligatoire des 50 écus du fond d'aide aux victimes)

Note : La notion de faux témoignage

Il est possible à chaque habitant d’aller parler au prévôt en dénonçant une personne comme bandit. Si le responsable de la réforme n’a pas de fiche, il en créera une par défaut et « testera ». Selon le résultat, la personne pourra être mise en procès.
S’il est prouvé que l’accusé est innocent, il pourra se retourner contre le dénonciateur pour Trouble à l’Ordre Public.


LA VICTIME

La victime n'est remboursée que si elle témoigne au procès. L'amende, lors du verdict, comprendra la valeur des biens dérobés sur déclaration et/ou preuve. Dans le cas d'un départ inopiné de la victime avant le verdict, elle devra prévenir les autorités compétente afin que le remboursement puisse être organisé dans les plus brefs délais lors de son retour en Bourbonnais Auvergne.

Un dédommagement de 50 écus sera versé par le duché à la victime pour qu’elle puisse se nourrir et rentrer chez elle (somme venant d’un fond de soutien aux victimes, alimenté par une majoration de l’amende payée par les brigands). En cas de procès, la victime se verra amputée la dite somme du remboursement de ses biens si et seulement si la valeur de ses biens est supérieure à 50 écus.

La victime pourra offrir une prime pour aider à la capture. Prime qui sera inscrite sur l'avis de recherche que le prévôt établi.

- Mise à jour news AAP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Dim 25 Oct 2009 - 14:33

25 octobre 1457

- mise à jour news AAP

- mise à jour étiquette diplomatique

- demande de renseignements à Jenjitai pour completer la fiche Normande de la Salle Auvergne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Lun 2 Nov 2009 - 12:10

2 novembre 1457

- Mise à jour News AAP

- réponses aux questions posées par mon homologue Normande :

- qu'elles sont vos relations avec les duchés voisins ?

Ma fois, hormis avec le Berry, avec lequel nous sommes en guerre, comme vous le savez, nous avons de très bonnes relations avec les autres Duchés.

-qu'en n'est il de l'alliance de Centre pour vous ?

Pour moi? vous voulez dire pour le BA? notre Duché est un des duché créateur de l'alliance du centre, et en temps que tel la pérennité de l'alliance du centre est quelque chose à laquelle nos dirigeants tiennent. La guerre qui se termine, guerre qui a vu les membres de l'alliance se battrecomme un seul homme contre le Berry, a montré la puissance de cette alliance. Cette guerre doit être l'occaion est l'occasion de redynamiser cette alliance un temps endormi.

-pourriez vous nous donner plus amples renseignements sur votre économie et votre politique ?

Que puis-je vous dire de plus que ce que vous ne savez déjà? notre économie est fleurissante, Je ne pense pas que vous vous attendez à ce que je vous donne des chiffres. quand à notre politique... Cette question est si vaste que j'avoue ne pas savoir qu'elle type de réponse vous attendez de moi.

-Aimeriez vous , vous même développer des sujets par la même des projets ?

Avec la Normandie? nous avons déjà un Traité d'entente Signé le 23. Octobre 1454 aisni qu'un Traité de Statut Diplomatique, Signé le 24 Mai 1457. Je ne suis pas de ceux qui veulent faire des traitésdans le seul but de pourvoir dire par la suite "j'ai fait un traité"; Un statut de coopération judiciaire est pourquoi pas envisageable, cependant nos duchés sont assez éloignés l'un de l'autre, et je ne sais si un tel traité serait d'une quelconque utilité.

-pourriez vous nous parler du Concordat de Balzac, nous ne savons pas ce dont il s'agit

Le Concordat de Balzac? et bien, c'est un concordat qui a été établit entre notre duché et l'église Aristotélicienne, officialisant les rapports du BA avec l'Eglise et disant qu'il la reconnaît comme base de ses valeurs et de sa culture. Le duché s’affirme comme duché de confession Aristotélicienne. en voici une copie :

Citation :
CONCORDAT DU BOURBONNAIS-AUVERGNE
dit "Concordat de Balsac"


Préambule

Par la présente, la Marche du Bourbonnais-Auvergne officialise ses rapports avec l'Eglise et la reconnaît comme base de ses valeurs et de sa culture. Le duché s’affirme comme duché de confession Aristotélicienne.
Par la présente l'Eglise reconnaît la Marche du Bourbonnais-Auvergne comme duché Aristotélicien et se doit de la guider spirituellement ainsi que, si une requête ducale en est formulée, de la protéger contre les hérétiques ou les attaques de païens, même s'il faut pour cela intervenir militairement en coordination avec les forces ducales et aristotéliciennes reconnues.
Ce concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quels que soient les changements au sein du conseil de la Marche du Bourbonnais-Auvergne ou de la Papauté. En cas de désaccord grave, une commission exceptionnelle composée de Pairs de France et de Cardinaux sera sollicitée.

I. Eglise officielle

Article 1.1
La religion Aristotélicienne est la religion du roi et du royaume de France. Par conséquent, ce Concordat en fait la religion d'Etat* du Duché du Bourbonnais-Auvergne et reconnaît l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule et unique Eglise de Dieu, ainsi que seule détentrice de la Vrai Foi.

*Religion d'Etat définissant la couronne ducale comme légitimé par l'Eglise. La charge de conseiller ducal étant considérée comme aristotélicienne, les conseillers se doivent d’adopter une attitude respectueuse envers l’Eglise et ses valeurs. Réciproquement les ecclésiastiques dudit Duché se doivent de se revendiquer Bourbonnais-Auvergnats.

Article 1.2
L’Eglise Aristotélicienne et Romaine est représentée par sa Sainteté le Pape et la Curie. Le Diocèse du Bourbonnais-Auvergne est dirigé par trois Evêques nommés par le Saint-Siège. Ce sont eux qui nomment les prêtres et chanoines conformément au Droit Canon. La hiérarchie ecclésiastique, devra être respectée dans toutes les relations entre l’Eglise et le pouvoir temporel.

Article 1.3
L'Evêque et le Nonce, représentant de l'Eglise dans la Marche du Bourbonnais-Auvergne, seront les interlocuteurs privilégiés de la Sainte Institution auprès du Conseil du Bourbonnais-Auvergne. Ils défendront les intérêts de l'Eglise auprès du conseil et devront servir d'intermédiaire avec le Saint-Siège sur les problèmes ou questions soulevées par le conseil. Ceci de manière impartiale, sans avoir droit de jugement de valeur sur les demandes du duché.

Article 1.4
Par volonté du duc, le corpus des règles du droit canon a vocation à s'appliquer, sans réserve, sur toute l'étendue des terres que le seigneur Duc administre par la volonté de Dieu, du Roy et de ses sujets.

Article 1.5
S'il advenait que les règles énoncées par le Corpus Iuris Canonici soient modifiées significativement en tout ou partie, et dont les modifications auraient des répercussions directes sur les relations entre duché du Bourbonnais-Auvergne et le clergé bourbonnais-auvergnat, un conseil restreint composé du Duc, du juge et du chambellan du Bourbonnais-Auvergne ainsi que des trois évêques des diocèses dudit Duché serait tenu de se réunir, afin de statuer sur l'abrogation, totale ou partielle, ou encore sur la modification du présent concordat, à la majorité des voix.

Article 1.6
Les mariages aristotéliciens et les jugements de l'Église en matière matrimoniale sont seul reconnus comme valides. En l'absence de prêtre (ou diacre), l'évêque (ou un chanoine) devra officier en personne aux mariages religieux dans la mesure de ses possibilités.

Article 1.7
Le domaine spirituel est à la charge unique de l'Eglise Aristotélicienne. Par conséquent l'Eglise a une compétence juridique concernant les affaires spirituelles, qui sera relayée par l'Eglise Nationale de France à travers les différents diocèses du Duché du Bourbonnais-Auvergne, et qui sera appuyée, autant que faire se peut, par les juridictions de l'ordre temporel.
A ce titre, il est reconnu aux officialités des Diocèses de Clermont, d'Autun et de Lyon le pouvoir de juger les crimes et délits spirituels suivant le Corpus Iuri Canonici en Bourbonnais-Auvergne; puis de livrer les condamnés aux autorités temporelles afin que le châtiment soit appliqué.

Article 1.8
Par volonté du Roy et du Saint-Siège, la très Sainte Inquisition est instituée dans les provinces de France. Les attributs de la Sainte Inquisition sont ceux définis par le droit canonique et le présent concordat.

Article 1.9
L'Inquisition a pour rôle d'enquêter et de poursuivre les hétérodoxes, les blasphémateurs, les sorciers et les déviants sectaires, délinquants au regard de la justice bourbonnaise-auvergnate, suite au présent concordat. L'Inquisition pourra ainsi faire appel aux autorités judiciaires locales en cas de besoin. Elles devront alors sanctionner toute violation manifeste du présent concordat.

Article 1.10
Les juridictions ecclésiastiques sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne et concernent toutes les personnes et institutions étant affiliées à la Sainte Eglise. Tout prélat commettant une infraction civile ne pourra être jugé que par ses pairs. Ils bénéficient donc d’une immunité politique qui ne pourra être levée que pour des faits de haute trahison avérée et garantie, nécessitant une contre requête, par une institution supérieure telle la Pairie ou la Haute Cours de Justice. Le déroulement et le mode de jugement devront être décidé en concertation avec la Curie.

Article 1.11
Aucune loi ne pourra interdire aux prélats d’exercer une fonction au sein du conseil ducal, si ce n’est celles où les port d’armes est requis, à savoir les offices de connétable et de capitaine.Dès lors, tout Prélat peut se présenter aux élections tout en gardant leurs fonctions ecclésiastiques.

Article 1.12
Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie, et poursuivit dans les conditions énumérées par le corpus des règles du droit canon.


II. Les cultes païens

Article 2.1
La religion spinoziste et les disciples d'Averroès interprètent à tort le corpus Aristotélicien, et ont de ce fait une vision erronée du Dieu tout puissant. Néanmoins, de part une tradition littéraire commune, la Sainte Eglise Aristotélicienne, dans sa grande mansuétude, tolère l'exercice de ces deux seuls cultes dans les conditions énoncées ci-après.

Article 2.2
Le duché lié à l'Eglise Aristotélicienne reconnaît au nombre des privilèges afférents au statut de religion officielle tous ceux découlant du prosélytisme religieux. Par contre, conscients du danger pour l'ordre tout entier de la société que représente le spectacle de l'hétérodoxie, mais afin de préserver l'honnête liberté qu'a bien voulu accorder Sa Majesté le Roy de France à ses sujets, l'exercice des cultes spinoziste et averroïste sera confiné à l'espace privé (missives, forums annexes). Les mariages célébrés dans leurs temples ne seront authentifiés et ne seront valides qu'à leurs yeux. Dès lors, seul le culte Aristotélicien pourra être exercé en public (Gargote, Halles, Tavernes), et faire acte de prêches sur le territoire du Bourbonnais-Auvergne, sous le contrôle du Duc et des bourgmestres, garants de l’ordre public.

Article 2.3
Toute opposition au droit canon de l'Eglise et/ou paroles visant à détourner les aristotéliciens du droit chemin sur la place publique (halles ou Gargote du Bourbonnais-Auvergne) sont formellement interdites. L'exercice du culte païen autorisé doit se limiter aux sphères privées (chambres secrètes, correspondances personnelles, salons privés).

Article 2.4
L’activité politique est réglementée. Les membres des cultes païens autorisés ne pourront être nommés aux postes de duc ou de maire même démis de leur fonction au sein de leur culte. De plus, ils ne peuvent être à la tête d'une organisation politique. L'adhésion à des groupes publics leur reste ouvert, mais en aucun cas leur direction.


III. Devoir de l'Eglise

Article 3.1
Afin de renforcer la foi et les vocations bourbonnaises-auvergnates, l'Eglise s'engage à développer les hauts lieux de notre religion sur notre territoire et mettre ses érudits au service de l'université de la Marche du Bourbonnais-Auvergne.

Article 3.2
Afin de protéger les pèlerins et les croyants de la Marche du Bourbonnais-Auvergne, l'Eglise et le Duché s'engagent à faciliter la construction des diverses commanderies, placées sous l’égide d’ordres et institutions religieuses reconnues, nécessaires à la protection des routes. Icelles, pourront œuvrer de concert avec les autorités dudit Duché afin d’assurer la stabilité et la quiétude du Bourbonnais-Auvergne. Si d'aventure une croisade était lancée par l'Eglise, les forces de ces commanderies se porteraient prioritairement volontaires pour répondre à l'appel du Pape.

Article 3.3
L'Eglise se doit de porter secours aux pauvres et aux indigents comme l'a fait Christos. Aussi, devra-t-elle s'ouvrir, dans la mesure de ses possibilités, un hospice ou une maison-dieu dans chaque ville (HRP : elle cooptera un laïc, si possible médecin pour cela, et l'aidera dans ses études). De plus le curé veillera, en cas de pénurie ou de prix bien supérieur à ceux qui sont préconisés dans sa ville, à gérer la mise à disposition de stock de nourriture basique (maïs ou pain), qu’il aura recueillit chez les riches, afin de protéger les pauvres des mauvais marchands. A cet effet et si besoin, une collaboration entre les autorités ducales et municipales et religieuses se mettra en place afin de protéger aux mieux plus démunis.


Annexe terminologique :

Nonce : attaché au Saint-Siège et dépendant de la Nonciature Apostolique.
Prélat : Cardinal, Archevêque, Evêque et Nonce
Corpus Iuris Canonici : Droit canon reconnu par la Curie romaine
Marche du Bourbonnais-Auvergne : Ensemble du territoire bourbonnais-auvergnat



Fait à la Chancellerie du Bourbonnais Auvergne, le 27 Avril 1455,


Pour l'Eglise:

Son Eminence Aaron,
Cardinal-Archevêque de Reims,
Chancelier de la Nonciature Apostolique.



Frère Roger, Pronotaire Apostolique
Grand Archiviste Théologien de l'Ordre Cistercien



Son Eminence Ivrel
Cardinal-Evêque de Clermont



Monseigneur zeuxp_krakov de Krakov
Evêque d'Autun et Curé de Sémur,
Echevin de Sémur,



Son Eminence Inorn
Cardinal-Archevêque de Lyon



Sophonxe
Nonce du Bourbonnais-Auvergne




Pour le Bourbonnais Auvergne :

Tixlu, Duc du Bourbonnais Auvergne,
Baron d'Arfeuilles et Seigneur de Commières



ThemisLaDouce, Chambellan du Bourbonnais Auvergne,
Duchesse d'Etampes et Baronne de Balsac


-Qu'elles sont vos tendances entre les listes concurrentes

Là, je crois que cette question n'a pas lieu d'être; Je fais en sorte que mes opinions politiques ne jouent en rien dans mon travail d'ambassadeur, ma voix à l'ambassade Normande, mes paroles sont celles du BA. Non les miennes. Mes tendances politiques relèvent donc du domaine privé. Et ne vous regarde en rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Lun 16 Nov 2009 - 18:22

16 novembre 1457

- mise à jour news AAP
- affichage du nouveau conseil Normand salle Auvergne, sur le panneau d'affichage du conseil, sur la fiche d'info sur la Normandie et en salle Auvergne.
- information sur modification du conseil affichée également.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Jeu 24 Déc 2009 - 3:02

24 décembre 1457

- affichage du conseil ducal du BA à l'ambassade Normande

- affichage de l'annonce de la Duchesse Galswinthe concernant l'ADC à l'ambassade Normande
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Dim 24 Jan 2010 - 3:02

3 janvier 1458

- affichage à l'ambassade de l'annonce de la Duchesse Galswinthe :

Citation :
Moi Galswinthe de Ludgarès, duchesse du Bourbonnais Auvergne dément ce jour formellement, l’annonce datée du 2 janvier 1458 et publiée à l’ambassade berrichonne où je ne me m’étais jamais rendue et qui a peut-être été diffusée, qui m’a été transmise par notre ambassadeur en Berry.

Il s’agit d’un faux avec usurpation d’identité ainsi que du sceau du Bourbonnais Auvergne, qui n’est d’ailleurs pas le sceau que j’utilise, celui-ci étant réservé aux ducs et non au duchesses.
Ainsi, je déments formellement, toute intention belliqueuse du Bourbonnais Auvergne envers le Berry et toute annulation du traité de paix conclu avec le Berry.

Au nom du Bourbonnais Auvergne, je réaffirme fermement ce jour la validité du traité de paix conclu avec le Berry, précisant que les armées du Bourbonnais Auvergne ont quitté le sol berrichon à la date du 31 décembre 1457 comme cela était prévu par le dit traité. Je réaffirme également, la pleine reconnaissance du duc Tixlu comme médiateur officiel.

Fait à Clermont le 3 janvier 1458.

Galswinthe de Ludgarès, duchesse du Bourbonnais Auvergne.




- présentation des voeux à la chancellerie de Normandie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Dim 24 Jan 2010 - 3:03

23 janvier 1548 :

- mise à jour News AAP

- demande de la composition du conseil ducal Normand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Mer 3 Fév 2010 - 17:41

3 février 1458

- Mise à jour conseil ducal Normand

- Mise à jour salle Auvergne

- Annonce à la chancellerie Normande de la démission prochaine de son excellence, dame jenjitai, en raison de sa prochaine élection comme maire de rouen et au temps qui lui manque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Lun 1 Mar 2010 - 12:43

1 mars 1458

- mise à jorus News AAP :

- accueil nouvel ambassadeur Normand :

Citation :
A sa Seigneurie, et à tous ceux qui liront cette lettre, salut et paix!

Nous, Meleagre, en notre qualité de Vice Chambellan de Normandie.
Au nom du Duc Julien, dict Jglth, Baron de Cambremer.

Déclarons et attestons ici que Messire Alberic, prend en charge le rôle de diplomate normand pour le Bourbonnais-Auvergne.

Nous lui confions ainsi publiquement la charge de représenter la Normandie et ses intérêts en toute occasion auprès de l'ambassade de Bourbonnais-Auvergne.

Portons ce fait à la connaissance de tous afin que lui soient conférées tout le respect, la dignité et la majesté liées à sa charge, et que nul ne s'avise de le contester ou de lui porter injure ou atteinte dans l'exercice de ses fonctions.

Ayant relu et approuvé ceci, le revêtons de notre sceau en ce quatrième jour de Février de l'an de grâce 1458, fait à Rouen.

Meleagre, Vice Chambellan de Normandie

- Mise à jour étiquette diplomatique

- Mise à jour Salle Auvergne

- Annonce le 24 février de la déménagement de la chancellerie Normande :

Aegidius a écrit:
Aegidius, Chambellan de Normandie, a écrit:
Boujou à toutes et tous,

La diplomatie normande vous informe qu'elle va prendre ses quartiers résidentiels en un autre lieu. Ce nouveau lieu, chargé d'Histoire pour la Normandie et sans doute quelques unes de vos provinces respectives se trouve être le Château de Caen.

En effet Evreux étant le fief de retraite du Duc Estienne Morkar depuis maintenant quelques années, il convient de le remercier de son hospitalité mais également de lui rendre plein usage de son domaine.

Par ailleurs certaines habitudes sont à déplorer dans les pratiques diplomatiques, ce déménagement sera donc l'occasion de les abandonner et d'en adopter de bien plus efficaces et constructives.

A l'heure actuelle aucune porte n'est fermée à qui que ce soit, ambassadeur normand ou plénipotentiaire extérieur, libre à chacun de poursuivre les démarches engagées au près du Duché de Normandie en fonction de ses convictions personnelles. Ceux qui veulent travailler seront les bienvenus, les oisifs par contre…

Les premiers déplacement de meubles débutent ce jour et prendront fin d'ici une quinzaine de jours, soit peu avant la fin du mandat ducal actuel en Normandie.

La bonne journée à vous.

Aegidius de Tancarville


- annonce de fermeture des frontières :

Citation :
Normandes et Normands,
Amis étrangers,
Voyageurs,
Comme vous le savez, vous qui visitez si nombreux notre beau duché, la Normandie est soucieuse d’accueillir, de protéger toutes personnes désirant visiter ses terres, de découvrir ses forêts, profiter de ses plages, manger son poisson frais et surtout déguster la plus succulente des boissons : le calva.
Malheureusement, depuis plusieurs semaines, des groupes de brigands pullulent sur nos routes et les attaques se multiplient apportant chaque jour leur lot de victimes.
De plus, de nombreuses villes tombent un peu partout dans le royaume et nostre Duché est désigné comme étant une des prochaines cibles.
Afin d'assurer la sécurité sur notre territoire, de protéger la population, de protéger les voyageurs, les mairies et le château ducal, nous décrétons que:
- les laisser passer sont obligatoires pour rentrer dans le Duché sans quoi nos armées se verront dans l'obligation d'intercepter les contrevenants
- les laisser passer sont obligatoires pour traverser le Duché
- que les ressortissants étrangers au domaine royal qui veulent rester en nostre duché fournissent deux garants
- que le voyage en lance et/ou en arme est prohibé
- que la capitale, Rouen, est interdite à tout ressortissant étranger au domaine royal
Le Duc et son conseil vous enjoignent à respecter ces consignes pour le bien de tous et toutes et de prendre contact avec nostre prévôt, Sirclavel. Tout manquement à ces obligations est passible de poursuites ou de mauvaises rencontres avec la Bande de Normandie.
Ces mesures prendront effet lundi 22 février 1458.
Que cela soit su de tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
clarine



Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Ven 8 Nov 2013 - 21:44

Citation :
De nous, Adeline de Courcy, Chambellan de Normandie,
A tous qui liront ou se feront lire,


Un point sur la diplomatie Normande en ce jour du 8 novembre 1461,

En raison de l’invasion Fatum sur les terres normande, l’ambassade a été contraint de fermé ses portes pour préserver la sécurité de ses émissaires et diplomate normand. La grande majorité des ambassadeurs normands ont donc rejoint la résistance et les armées pour  défendre la Normandie non sans garder un œil sur les pigeonniers pour rester en contact avec leurs provinces d’affectation.

La fermeture de l’ambassade n’a cependant pas empêché de voir certain homologue répondre présent pour aider la Normandie. La diplomatie Normande tiens a remercié les comtés s’étant déplacé jusqu’au cœur du conflit, tant pour apporter des hommes prêt a se battre que les vivres au combien nécessaire pour la survit du peuple normand.
La Normandie a trouver des allier de choix, et sait aujourd’hui sur quel provinces elle peut compter.  Nul doute qu’une amitié solide et fidele avec ses provinces s’est trouvé scellé par leur geste.

D’un point de vu diplomatique, certaine négociations ont continué malgré le conflit, d’autre ont débuté pour trouvé une solution a cette invasion. Quelque mot furent échangé avec l’Artois, ainsi qu’avec la Bretagne, dans l’espoir de crevé l’abcès responsable d’une inimitié. Force et de constaté malheureusement que les blessures sont actuellement trop profonde, et la colère d’un coté comme de l’autre trop vive pour tenter une quelconque négociation vers la paix. Nous ne perdons pas espoirs, et continuons, les discutions, essayant de comprendre les uns et les autres, et nous faire comprendre également.

Une bonne nouvelle est cependant a souligné, celle de l’arrivé d’un nouvel ambassadeur venu grossir les rangs du corps diplomatique. La Diplomatie Normande continue de recruter malgré le conflit, malgré la situation difficile du Duché.

Là où l’épée devient inutile, la plume prend le relais.


Chambellan de Normandie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Normandie) Journal diplomatique   Aujourd'hui à 17:34

Revenir en haut Aller en bas
 
(Normandie) Journal diplomatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Journal diplomatique
» (Normandie) Etiquette Diplomatique
» [Maine] Journal diplomatique
» [Limousin La Marche] Journal diplomatique
» Définition du statut diplomatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Bourbonnais-Auvergne :: Normandie-
Sauter vers: