Chancellerie du Bourbonnais-Auvergne


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Artois] Archives de presse AAP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: AAP : Nouvelles récentes   Jeu 29 Avr 2010 - 1:52

sur la diplomatie Artésienne / échanges Avril 1458


Citation :


Calais (AAP) - A l'heure où l'Artois appartient à la fameuse Alliance du Ponant, qui regroupe la Bretagne (ancien ennemi de la couronne de France), l'Anjou (duché jadis frondeur), le Poitou (ancien membre de l'Alliance du Centre) et la Guyenne (duché n'ayant eu que des démêlés locaux), et que cette alliance est déclarée hors-la-loi par la royauté française, nous avons eu le plaisir de discuter avec l'un des (rares) royalistes artésiens, pour connaître son avis sur la politique extérieure de l'Artois.

AAP : Messire Nicolas de Firenze bonjour, vous nous faites le plaisir de nous recevoir pour nous donner votre éclairage sur la diplomatie artésienne.

NdF : Bonjour à vous. Je ne sais pas si on peut parler d'un éclairage, mais au moins d'un point de vue inhabituel !

AAP : Ma première question est la suivante : jadis réputée extrêmement loyaliste, notamment lorsque le Roi Lévan fit la guerre à la Champagne et à la Bretagne, l'Artois, pour de multiples raisons, semble avoir désormais pris l'image d'une province plus autonome, pour ne pas dire un peu frondeuse, comment expliquez-vous cette transformation ?

NdF : La question est complexe. Qui plus est, je ne vis en Artois que depuis un peu moins d'un an, je ne peux donc m'exprimer que sur cette période. Ce que je constate, c'est que les rancunes et les préjugés sont solidement ancrés. Cela remonte à Compiègne : l'Artois ne comprend pas que le Roy ait laissé s'opérer le changement de souveraineté. Les deux positions se défendaient, après tout Compiègne était partie intégrante du Comté, mais la large majorité de ses habitants désiraient le quitter. Les armes ont finalement décidé du sort de la ville.

Depuis, il y a eu une autre guerre, des excursions armées, des esclandres diplomatiques... Aujourd'hui, les choses ne sont pas en passe de s'améliorer : le Grand Maitre de France mène une politique d'ostracisation, imitée en cela par la Champagne. Même moi qui suis un opposant acharné de nos Bourrins locaux, j'estime qu'il y a des limites à la diabolisation. Ceci étant, mes compatriotes ne cherchent de toute évidence pas non plus l'apaisement.

Au stade actuel, je pense que les deux parties entretiennent un climat délétère dans leur propre intérêt : Armoria maintient son influence grâce à un épouvantail très pratique, et certains en Artois font de l'anti-royalisme un argument électoral. C'est peut-être cela qui me désole le plus : à cause d'une poignée d'extrémistes opportunistes des deux côtés de la frontière, les clichés dominent. Non, les Artésiens ne sont pas tous des bellicistes furieux et non, le Domaine Royal n'a pas pour seul but d'envahir l'Artois. Et pour que tout le monde s'en rende compte, je suis convaincu qu'il suffirait de se débarrasser d'une petite dizaine de personnes dans chaque camp.

AAP : Deuxième question : quelle image renvoie selon vous l'Artois en ce moment dans le "bras de fer" diplomatique qui oppose l'Alliance du Ponant à la Couronne de France ?

NdF : Ma foi, n'étant pas partie prenante des négociations en cours aux Feudataires, je ne saurais le dire exactement, même si j'ai cru comprendre que les débats étaient animés. Ceci étant, je fais confiance au Comte Smurf pour nous représenter : je ne partage pas ses idées, mais je sais que sous ses dehors bourrus se cache un homme fiable et diplomate quand il le faut.

AAP : Comme nous le savons, l'Alliance du Ponant, qui constitue une force diplomatique, militaire et commerciale considérable fait débat en raison de la présence dans cette alliance d'un État étranger, la Bretagne, jadis ennemie, aujourd'hui amie, puisqu'elle avait soutenu officiellement l'Artois dans son dernier conflit. Pensez-vous que c'est une bonne chose pour l'Artois de s'engager dans cette alliance et de nouer ainsi de telles relations avec l'ancien ennemi juré de la couronne française ?

NdF : Très franchement, non. Je l'ai dit clairement au Haut-Conseil et en public, j'estime que rejoindre le Ponant était une provocation maladroite en plus d'être juridiquement contestable. Avons-nous besoin d'un bout de papier pour symboliser l'amitié entre deux peuples ? Je pense que la réponse est non, surtout lorsqu'on sait que ledit bout de papier sera être perçu comme un défi par des institutions avec lesquelles les relations ne dont déjà pas au beau fixe.

Car ne nous voilons pas la face : le Ponant affiche des objectifs tout à fait louables, et très sympathiques au premier abord. Mais grattons un peu sous le verni du politiquement correct, et on trouve juste une alliance militaire montée contre le Domaine Royal. Je suis convaincu que l'ennemi n'est pas ce dernier, mais certains de ses dirigeants. Et comment les servir mieux qu'en leur offrant sur un plateau une menace à agiter devant le peuple ?

En outre, et toute considération stratégique mise à part, j'estime que le lien de vassalité entre notre Comté et le Roy ne nous permet pas de passer des alliances militaires avec des États étrangers. Je n'ai rien contre la Bretagne, mais elle a fait le choix de l'indépendance. L'Artois lui, jusqu'à nouvel ordre, fait partie du Royaume de France, et à ce titre je trouve inquiétant qu'il juge nécessaire de se protéger de celui-ci en s'alliant avec l'extérieur !

AAP : Toujours à propos de cette Alliance du Ponant à laquelle l'Artois appartient, si vous deviez demain être à la tête du comté, que diriez vous à vos alliés et quelles seraient vos premières mesures quant à l'Alliance du Ponant ?

NdF : *Sourit* Ma foi, si je devais demain être à la tête du Comté, je pense que le château aurait rapidement à subir une révolte. Mes convictions ne sont pas partagées par le plus grand nombre ! Quoi qu'il en soit, et tant que les portes tiendraient, je ne ferais rien contre l'Alliance. Mes opinions personnelles sont une chose, l'engagement du Comté en est une autre, qui prévaudrait à mes yeux en l'occurrence.

AAP : Passons maintenant à autre chose si vous le voulez bien. L'Artois a été la première province française à dénoncer publiquement l'attaque de la Provence par les armées royales. Cela valu à l'Artois de vives réprimandes de la part d'Armoria. Pourtant, les armées royales ont été défaites complètement une fois déjà, avant de recevoir des renforts et de se reconstituer, et viennent de perdre encore deux armées il y a peu. Pensez vous que l'Artois fut prophétique en mettant en cause cette guerre ? Pensez vous que le comté a eu raison de critiquer son suzerain le roi pour lui éviter une mauvaise guerre ? Pensez vous enfin que le Roi aurait dû écouter les critiques de l'Artois plutôt que de poursuivre cette guerre qui finalement ne tourne pas à son avantage ?

NdF : Prophétique, rien que ça ? J'étais Chancelier d'Artois à l'époque, et j'ai eu le plaisir de proposer au Haut-Conseil le texte auquel vous faites référence. Je suis donc bien placé pour vous affirmer que nulle vision n'est à l'origine de notre prise de position ! Plus sérieusement, j'ai écrit ce communiqué en tant que partisan convaincu du droit à l'auto-détermination. Les Provençaux, puis plus récemment les Gênois, ont fait le choix de former le Marquisat. Rien n'empêchait le Saint Empire de réagir, le cas échéant ; mais au nom de quoi le Royaume de France s'est-il immiscé dans cette affaire ? Il s'agit là d'une ingérence caractérisée contre laquelle tout un chacun ne peut que s'élever.

Je dois toutefois vous reprendre sur un point : est-ce critiquer son suzerain que de garder une réserve quant à certaines décisions prises en son nom ? Je suis royaliste au sens où je suis fidèle à Sa Majesté Levan III, mais je suis nettement plus sceptique sur la façon dont il s'entoure. Nous avons donc critiqué l'opération et ses commanditaires, à savoir le Grand Maitre de France et certains Officiers royaux. A n'en pas douter, la sagesse aurait voulu que ceux-ci reculent suite à l'échec militaire de l'opération et aux oppositions de principe qu'elle a suscitées. Ce n'est malheureusement pas le choix qui a été fait.

AAP : Enfin dernières choses, que pensez-vous de la politique diplomatique actuelle vis-à-vis de la Normandie, de la Champagne et des Flandres ? Le réchauffement apparent des relations vous semble-t-il utile et suffisant ?

NdF : Réchauffement des relations ? Envers les Flandres sûrement, mais je n'ai rien vu de ce genre avec la Normandie et la Champagne. La première est désormais encerclée par le Ponant, je comprends donc sa méfiance ; et la seconde, eh bien ma foi, c'est historique. Je dois vous avouer que même moi, je ne crois pas vraiment au rapprochement avec les Champenois. En revanche je suis tout à fait convaincu que l'Artois doit travailler sa communication avec le reste du Domaine Royal, et ce d'autant plus qu'il fait maintenant partie d'une alliance ouvertement tournée contre celui-ci. Nous avons mis les deux pieds dans le plat, et plutôt que de le nier, il faut rassurer les convives.

AAP : Nous vous remercions grandement de vos réponses et de bien avoir voulu nous consacrer du temps.

NdF : C'est moi qui vous remercie ! D'habitude, on me lance des cailloux avant la fin.

Le Kozh, pour l'AAP



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Ven 21 Mai 2010 - 2:28

Citation :


20-05-2010 : Composition du Conseil comtal d'Artois
[+]

Arras (AAP) - En ce matin du vingt mai, les Artésiens se sont réveillés avec une nouvelle Comtesse, Erwyndyll d'Harlegnan, deuxième position sur la liste PAR ayant obtenu 60% des voix. Elle entame ainsi son troisième mandat à la tête du Comté. Après une journée de réflexion et de débat, la composition de son Conseil a été annoncée en début de soirée :

A la communication, messire Lordromi sera le Porte-parole, et en l'absence de candidat à la Chancellerie, le palais Saint-Vaast restera géré par la Comtesse Erwyndyll.

A l'économie, le poste de Commissaire au commerce échoit à messire Mateu, tandis que dame Jaidelachance devient Bailli et que les mines seront entretenues sous la supervision de messire Seigneurperseval.

A la justice, dame Jj64 fera ses premiers pas à la procure, et dame Elena7 retrouve le poste de juge qu'elle avait occupé lors de ses derniers mandats.

Pour la sécurité, la Prévôté est prise en charge par un officier du guet, messire Larsene, et le commandement de l'Ost va au seigneur Chevalier°Bayard, également co-régnant. Messire Sokarius reste Connétable.

Le conseiller Guiguiseg n'a pour l'instant pas reçu de charge, et on est toujours sans nouvelle de la conseillère Maitresseevrard, aperçue pour la dernière fois au monastère dans un état de santé délicat.

Le mandat promet d'être suivi avec attention par la population artésienne, à causes des réserves émises durant la campagne au sujet de la disponibilité des candidats désormais élus. Cette polémique a beaucoup à voir avec le retrait des deux listes d'opposition, TECAP et NUTELA, dont les dirigeants ont également démissionné des fonctions qu'ils occupaient dans l'Ost et le guet, annonçant pour certains un retrait de la vie publique, et pour d'autres des voyages ou des départs. La longue expérience de certains membres du nouveau Conseil comtal permet toutefois de ne pas sombrer dans le pessimisme.

Nicolas de Firenze, pour l'AAP



( je mettrai à jour dès demain, quand j'aurai le message de l'ambassade )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benoit560

avatar

Nombre de messages : 1155
Duché, Comté, Royaume : Duché du Bourbonnais auvergne Moulins
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Dim 27 Juin 2010 - 11:45

Citation :
12-06-2010 Tiberre est élu maire de Arras
Tiberre a été élu maire de Arras. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Tiberre : 100%

Citation :
16-06-2010 Entela est élu maire de Cambrai
Entela a été élu maire de Cambrai. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Entela : 100%

Citation :

18-06-2010 Chriss43 est élu maire de Bertincourt
Chriss43 a été élu maire de Bertincourt. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Chriss43 : 84.9%
2. Teen : 15.1%

Citation :
24-06-2010 Djg1st est élu maire de Azincourt
Djg1st a été élu maire de Azincourt. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Djg1st : 100%

Citation :
27-06-2010 Damefrenegonde est élu maire de Péronne
Damefrenegonde a été élu maire de Péronne. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Damefrenegonde : 73.1%
2. Leprincedu87 : 26.9%








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Sam 24 Juil 2010 - 2:45

Citation :
PARIS (AAP) - La liste T.E.C.A.P. est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Comté d'Artois, mais sans obtenir de majorité absolue. Elle devra donc constituer un gouvernement de coalition.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "T.E.C.A.P." (TECAP) : 35%
2. "Pour un Artois Renaissant" (PAR) : 28.3%
3. "Valeurs Artésiennes" (VA) : 24.3%
4. "Tout pour l Artois" (TPA) : 12.4%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Gabyc5 (TECAP)
2 : Chriss43 (TECAP)
3 : Airemes (TECAP)
4 : Leducg (TECAP)
5 : Guiguiseg (PAR)
6 : Elena7 (PAR)
7 : Seigneurperseval (PAR)
8 : Luziferii (VA)
9 : Izeliah (VA)
10 : Gollum1963 (VA)
11 : Zazaroyaume (TPA)
12 : Nanuccio (PAR)

Les membres du conseil reconnaîtront le prochain Duc d'ici à deux jours. Ce dernier devra alors présenter ses hommages à son souverain, et nommer aux principales charges du Duché.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Jeu 13 Jan 2011 - 11:33


Citation :


PARIS (AAP) - La liste Tout Pour l Artois est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Comté d'Artois, et obtient la majorité absolue des sièges. Elle pourra donc gouverner seule.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Tout Pour l Artois" (TPA) : 65.4%
2. "** Pour un Artois Uni Vraiment Renaissant et Étincelant **" (PAUVRE) : 34.6%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Zazaroyaume (TPA)
2 : Crysline (TPA)
3 : Tiberre (TPA)
4 : Trmoh (TPA)
5 : Melly (TPA)
6 : Gabyc5 (TPA)
7 : Tidole (TPA)
8 : Guillomme (TPA)
9 : Erwyndyll (PAUVRE)
10 : Seigneurperseval (PAUVRE)
11 : Selee (PAUVRE)
12 : Darflex (PAUVRE)

Les membres du conseil reconnaîtront le prochain Duc d'ici à deux jours. Ce dernier devra alors présenter ses hommages à son souverain, et nommer aux principales charges du Duché.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natafael

avatar

Nombre de messages : 3507
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Sam 15 Oct 2011 - 0:43

Citation :
21-09-2011 Jj64 est élu maire de Péronne
Jj64 a été élu maire de Péronne. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Jj64 : 100%

Citation :
23-09-2011 Theia13 est élu maire de Calais
Theia13 a été élu maire de Calais. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Theia13 : 100%

Citation :
24-09-2011 Kalvinus est élu maire de Azincourt
Kalvinus a été élu maire de Azincourt. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Kalvinus : 100%

Citation :
10-10-2011 Chany est élu maire de Cambrai
Chany a été élu maire de Cambrai. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Chany : 84.6%
2. Woodstock69 : 15.4%

Citation :
14-10-2011 Perl est élu maire de Bertincourt
Perl a été élu maire de Bertincourt. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Perl : 60%
2. Chriss43 : 40%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Lun 9 Jan 2012 - 15:44

Citation :
PARIS (AAP) - La liste Valeurs Artésiennes est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Comté d'Artois, en obtenant plus de la moitié des suffrages exprimés. Cependant, les spécificités du mode de scrutin retenu ne lui permettent pas d'obtenir la majorité absolue des sièges. Elle devra donc constituer un gouvernement de coalition avec une liste rivale.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Valeurs Artésiennes" (VA) : 52.2%
2. "La Grandeur et le Respect pour l'Artois Avec Loyauté" (GRAAL) : 47.8%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Chevalier_bayard (VA)
2 : William_Zola (VA)
3 : Dagoon (VA)
4 : Arthur12 (VA)
5 : Crysline (VA)
6 : Izeliah (VA)
7 : Sirlabreck (GRAAL)
8 : Aramisses (GRAAL)
9 : Ruby (GRAAL)
10 : Brage (GRAAL)
11 : Kalvinus (GRAAL)
12 : Hiro (GRAAL)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Jeu 16 Fév 2012 - 1:33

Citation :
15-02-2012 Entretien avec le Comte d'Artois


Artois (AAP) - Après plusieurs mois de conflits avec le royaume de France, l'AAP a rencontré Chevalier_bayard de Clairambault, Comte d'Artois afin de discuter du futur du Comté.

AAP : Bonjour votre Grâce et merci d'avoir accepté cet entretien. Le 26 septembre 1459, l'Artois s'engageait dans un conflit contre le Royaume de France, après 5 mois de guerre, qu'en est-il? Il y a t-il un espoir de paix?

Chevalier_bayard : Vous savez, l'Artois ne veut que la paix, mais pas à n'importe quelles conditions! Nous nous sommes battus avec nos alliés du Ponant contre la tyranie soit d'un souverain absolu, soit d'une Reyne mal conseillée par ses Pairs... Mais certains aspects de cette guerre (présence d'armée champenoise sur notre mine d'or alors que la guerre n'était pas encore déclarée) ont été la goutte qui a fait déborder un vase déjà bien plein... Maintenant, l'Artois se bat pour sa liberté. Cela fait bien deux éléments distincts à négocier: la paix du Ponant avec le Royaume de France, et notre émancipation. Pour ce faire, j'ai demandé à la Reyne de pouvoir la rencontrer, ou bien le conseil des Feudataires pour négocier cette liberté... J'attends toujours sa réponse... Ce n'est que comme ça que nous trouverons la paix...

AAP : On a l'impresson en vous écoutant, que pour vous, la Reyne est responsable de la guerre, qu'elle ne veut pas la paix, qu'il y aurait les bons d'un côté et les méchants de l'autre. Elle a pourtant été très largement élue Reine du royaume de France, n'avez-vous pas une vision manichéenne du conflit?

Cb : Non, je ne dirais pas cela comme ça. Il n'y a pas les bons d'un côté, les méchants de l'autre. D'abord, comme je le disais, il faut bien discerner la différence entre le conflit entre le Royaume de France et le Ponant, et la demande d'émancipation artésienne. Vous savez, j'ai échangé quelques courriers avec Sa Majesté Nebisa, et j'ai sur certains aspects du respect pour elle. Mais sur d'autres, soit elle se fait manipuler, soit elle ne dit pas toute la vérité... Regardez ce qui se passe pour le moment en Tourraine, je ne suis pas sûr que la Reyne contrôle bien les Namaycush, les Llyr... C'est comme ça que la guerre a commencé, ensuite le conflit s'est généralisé par le jeu d'alliances, les provinces dans l'alliance du Ponant contre les provinces fidèles au Royaume. Mais ce genre de siutations, l'histoire des relations Couronne - Artois en est remplie ! Et donc, la question n'est pas de savoir qui sont les bons, qui sont les méchants... mais par rapport à la demande d'émancipation artésienne, la bonne question à se poser est: pourquoi l'Artois à rejoint l'alliance du Ponant? Pourquoi l'Artois tient tant à sortir du Royaume de France? Ce n'est pas juste lié à la personne de Nébisa, c'est un contentieux très vieux, qui a gonflé au fil du temps, et qui est arrivé à maturité avec cette guerre. De toutes façons la guerre est toujours moche et ne fait que des victimes. C'est pour cela que le Ponant négocie depuis quasi deux mois maintenant la paix avec la Reyne. Et inversément! Mais si cette négociation se termine par un traité de paix - quoiqu'en choisissant un Llyr comme négociateur à la place du dauphin, on peut se poser quelques questions quant au vouloir de la Reyne - cela signifiera la fin de la guerre entre le Royaume de France et le Ponant. Il restera encore la question des provinces qui se veulent indépendantes, comme l'Artois, et cela nous le voulons régler aussi.

AAP : Justement, concernant la rédaction du traité de paix qui est en cours, pouvez-vous confirmer qu'Argael Devirieux, Marquis de Senlis et Dauphin de France a claqué la porte des négociations et démissionné de sa charge de Dauphin?

Cb : Je ne connais pas les détails, il faudra le lui demander. Je peux juste confirmer qu'il n'est plus Dauphin, ni négociateur. Et qu'il est en voyage de noces. Mais ça, ça ne nous regarde pas...

AAP : Aujourd'hui, l'Artois est indépendante, indépendance non reconnue par le royaume de France, n'est ce pas une situation problématique? Il est évident que ce sujet fait partie des discussions abordées par la médiation Romaine, quelle est donc la position de la Reyne?

Cb : La position de la Reyne? Mais je ne la connais pas assez pour... Ah diplomatiquement! Oui, il faut traiter ce problème sans perdre trop de temps. Nous préparons un traité de reconnaissance, que je me proposerai de négocier avec le pouvoir royal. J'ai bien dit négocier, pas imposer. Parce qu'évidemment la Reyne ne l'entend pas de cette oreille. Elle ne saute pas de joie à l'idée de perdre une province aussi merveilleuse que l'Artois, bien sûr. Mais vous savez, au bout d'un moment, quand on a vraiment plus rien à partager... c'est comme dans un divorce, soit on se déchire, soit on divorce à l'amiable et on reste copain après. C'est cette seconde hypothèse que j'aimerais mettre en place.

AAP : L'indépendance, est-ce une conviction partagée par l'ensemble des Artésiens? Beaucoup restent attachés à la Couronne, ne croyez-vous pas qu'il s'agit d'un coup de force contre l'approbation de la majorité?

Cb : Un coup de force ? Non! Je pense que la majorité des artésiens sont pour. Ce n'est pas pour rien si je suis le quatrième Comte à poursuivre sur cette lancée... Maintenant, soyons réaliste, oui, tous les artésiens ne sont pas pour l'indépendance. Comme tous les Royalistes ne sont pas admirateurs de Nebisa. En Artois, nous avons une liberté d'expression extraordinaire. Nous laissons tous les courants s'exprimer, et j'essaye d'écouter le plus de monde possible. Et comme je le disais, le peuple artésien, depuis que la Comtesse Zazaroyaume a été considérée comme félonne, a élu des listes fortes, et cela par trois fois. C'est, je pense, un signe qui ne trompe pas.

AAP : Si la Reyne vous refuse l'indépendance mais vous propose une autonomie, vous la rejetterez?

Cb : Nous ne refuserons jamais rien sans en parler d'abord. Il faut voir ce que la Reyne peut et veut proposer. Nous ne sommes ni des idiots, ni des va-t-en-guerre. Nous sommes ouverts à la discussion, toutes les discussions. Du moment qu'on avance pour régler ce problème.

AAP : Aujourd'hui l'Artois est indépendante de fait mais qu'en est-il de ses institutions? Comme toute nouvelle structure, ne sont-elles pas fragiles? Pas de barreau, de cour d'appel, une hérauderie contestée... Comment comptez-vous organiser tout cela dans les prochaines semaines?

Cb : C'est cela qui fait peut-être peur à certains. Au lieu de faire "comme on fait d'habitude", on va devoir faire de nouvelles choses. Et la nouveauté fait peur. Pour la Cour d'Appel, je pense que nous devons travailler cela au niveau du Ponant, ce sera un gage de plus grande justice qu'une cours d'appel 100% artésienne (ne pas tomber sur les mêmes juristes). Pour l'hérauderie, c'est un autre souci. Le précédant conseil a en effet lancé les bases d'une hérauderie indépendante, mais sans prendre l'avis des nobles, qui sont quand même les premiers concernés. Je pense que ce n'est pas une bonne façon de faire, imposer les choses ne crée que des problèmes. Regardez où nous en sommes vis à vis de la couronne... Donc nous revoyons la chose. Avec certains experts, et plutôt experte, nous remettons les choses en ordre. Nous allons gérer l'hérauderie provisoirement, avant de savoir réellement vers où nous allons. Une fois que nous saurons dans quel contexte l'avenir de l'Artois se construira, nous pourrons renforcer ou construire nos institutions. Le travail ne nous fait pas peur, et nous pouvons compter sur des experts dans quasi toutes les matières. Mais vous savez, cela fait des années que l'Artois doit/sait se débrouiller seul, dans de nombreux domaines. La disparition de la tutelle parisienne ne fera pas beaucoup de changements, sauf peut être pour l'hérauderie. Et nous travaillons dessus actuellement, donc je suis confiant pour l'avenir.

AAP : L'avenir de l'Artois est donc avec le Ponant? Quels liens garderez-vous avec la France?

Cb : L'avenir de l'Artois est l'Artois. Les alliances se font et se défont au gré du temps, des souverains, des besoins, des guerres... Si nous rêvons à un monde de paix et de prospérité, l'Artois indépendant se verrait autant allié à la France qu'au Ponant. Pourrait même jouer un rôle d'arbitre, si jamais des litiges interviendraient entre ses deux grands alliés. Mais dans la réalité ? Nous verrons dans les semaines qui viennent... C'est cela qui est passionnant, tout ce qui se construit maintenant.

AAP : Le Comté des Flandres, votre voisin, a déclaré il y a peu son indépendance, qu'est-ce que cela vous inspire?

Cb : Aaaaah les Flandres! C'est une autre carte qui reste dans ce grand jeu. Vont-ils réussir leur indépendance? Cela conditionnera beaucoup de choses pour l'avenir. A titre personnel, je considère que les Flandres sont notre partenaire de premier choix. Un voisin avec lequel on peut s'entendre, créer un bloc uni, facilement défendable... Maintenant, l'histoire mouvementée des relations entre nos deux Comtés font que la majorité des artésiens sont beaucoup plus méfiant que moi au sujet des Flandres... Nous verrons comment ils gèrent leur indépendance, ce qui sortira de leurs prochaines élections... Mais je reste convaincu qu'il faille construire quelque chose avec eux, c'est le bon moment pour ce faire!

AAP : Un mot pour conclure?

Cb : En un mot c'est difficile, nous connaissons l'importance de bien conclure... disons que nous répétons que nous sommes ouvert à la discussion avec la Reyne, mais resterons vigilants, "Artois rend-toi! Que nenni ma foy!" N'est pas la devise artésienne pour rien.

Propos recueillis par le Virloinval, pour l'AAP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Mar 29 Mai 2012 - 22:35

Citation :
29-05-2012 Reconduction de la chancellerie du Ponant


Cholet (AAP) - L'équipe actuellement à la tête de la chancellerie de l'Alliance du Ponant a été reconduite le 17 mai 1460 pour un nouveau mandat d'une durée de trois mois.

Le chancelier du Ponant Le Fou et son vice-chancelier Retz étaient en fonction depuis le 20 décembre 1459, suite à la démission de l'ancienne chancelière feue Kilia de Mauléon-Penthièvre. Ayant pour mission de s'occuper de la diplomatie et de la communication de l'Alliance du Ponant, le chancelier Le Fou a été amené à prendre en charge les négociations de paix se tenant à Rome avec la Couronne de France, sous l'égide de l'Église Aristotélicienne Romaine. C'est donc le choix de la continuité qu'ont fait les cinq régnants du Ponant en renouvelant le tandem angevino-berrichon dans ses fonctions après cinq mois d'exercice, pour un mandat de trois mois supplémentaires jusqu'au 20 juillet 1460.

D'ici à cette prochaine échéance, de nombreux dossiers restent à traiter par l'équipe en place : les négociations de paix à Rome n'ont toujours pas abouti à un règlement du conflit de plus de six mois ayant opposé le Royaume de France à l'Alliance du Ponant. D'autre part, une administration diplomatique a récemment été mise en place. Prenant pour modèle le Secrétariat d'État français, elle a pour rôle d'assurer une meilleure diffusion des communications de l'Alliance du Ponant. Des appels à candidatures ont été passés pour recruter un porte-parole dans chaque contrée membre du Ponant.

Le travail ne manque donc pas pour la chancellerie du Ponant. La courte durée de ce nouveau mandat, ramené de quatre à trois mois, semble indiquer que le Ponant espère la signature prochaine d'un traité de paix entre la Couronne et le Ponant, qui permettrait de mettre fin à la guerre avant la fin de cette mandature.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Lun 2 Juil 2012 - 2:30

Citation :
29-06-2012 Échec des négociations entre l'Artois et la Couronne


ARRAS (AAP) - Une lettre ouverte du Roy au peuple artésien a récemment suscité un grand nombre de réactions en place publique du château d'Arras. Le souverain y invite directement ses sujets à « mestre fin à [la] néfaste désunion » entre la Couronne et un Artois autoproclamé indépendant.

Cette lettre fait suite à l'échec des négociations entre le Roy et le comte d'Artois, Chevalier Bayard. A la suite d'une consultation sur l'avenir de la province ayant débouché sur une légère majorité pour le retour de l'Artois dans le Royaume, diverses propositions avaient en effet été faites de part et d'autre pour mettre fin au conflit larvé. L'Artois demandait notamment une hérauderie indépendante, un contrôle sur les lois royales applicables sur son sol, la levée du blocus et la liberté de conclure des traités avec des États étrangers, en échange de la reconnaissance de l'autorité des institutions royales aux conditions prévues dans la charte du Royaume. Ces conditions n'ont pas été acceptées par le Roy, lequel prévoyait un retour à la situation d'avant la guerre en échange de l'absence de sanctions judiciaires ou héraldiques.

Le ton est alors monté entre Paris et Arras, et la possibilité d'une nouvelle intervention armée a été évoquée. Des mouvements de troupes royales en Normandie ont entraîné la mobilisation de l'ost artésien et la mise en cale sèche de sa marine, qui garde un souvenir douloureux des précédentes confrontations avec l'ancienne Amirale de France, Harpège d'Orckney.

Le comte Chevalier Bayard a finalement décidé d'apporter une réponse publique et officielle à la lettre, en tant que porte-parole du peuple d'Artois. Il y invite le Roy à suivre les engagements passés en tant que candidat au Trône concernant « certains particularismes provinciaux » ainsi qu'une gouvernance « de dialogue, de négociation, de consensus », et réclame des contreparties au renouvellement l'allégeance artésienne.

Kinder, pour l'AAP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Lun 9 Juil 2012 - 0:31

Citation :
07-07-2012 Elections au conseil du Comté d'Artois : W.A.K.A en tête, mais sans majorité


PARIS (AAP) - La liste Parce que bouger c'est Prosperer chaque Jour ! est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Comté d'Artois, mais sans obtenir de majorité absolue. Elle devra donc constituer un gouvernement de coalition.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Parce que bouger c'est Prosperer chaque Jour ! " (W.A.K.A) : 35%
2. "Valeurs Artésiennes" (VA) : 34%
3. "Chevaliers de la Table Artesienne" (C.T.A.) : 31%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Fantine (W.A.K.A)
2 : Vidara (W.A.K.A)
3 : Pluchon73 (W.A.K.A)
4 : Noupi (W.A.K.A)
5 : Arthur12 (VA)
6 : Smurf.isnotdead (VA)
7 : Zabel21 (VA)
8 : Crysline (VA)
9 : Chriss43 (C.T.A.)
10 : Darflex (C.T.A.)
11 : Damesence (C.T.A.)
12 : Zorg (C.T.A.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Ven 21 Sep 2012 - 18:09

Citation :

5-09-2012 Elections au conseil du Comté d'Artois : C.A. recueille la majorité absolue des sièges

PARIS (AAP) - La liste Coalition Artesienne est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Comté d'Artois, et obtient la majorité absolue des sièges. Elle pourra donc gouverner seule.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Coalition Artesienne" (C.A.) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Chriss43 (C.A.)
2 : Chevalier_bayard (C.A.)
3 : Darflex (C.A.)
4 : Leducg (C.A.)
5 : Damesence (C.A.)
6 : Crysline (C.A.)
7 : Noupi (C.A.)
8 : Melly (C.A.)
9 : Demalay (C.A.)
10 : Sirlabreck (C.A.)
11 : Smurf.isnotdead (C.A.)
12 : Timonstre (C.A.)

Les membres du conseil reconnaîtront le prochain Duc d'ici à deux jours. Ce dernier devra alors présenter ses hommages à son souverain, et nommer aux principales charges du Duché.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legowen
Ambassadrice Extraordinaire
avatar

Nombre de messages : 1521
Duché, Comté, Royaume : Moulins en Bourbonnais-Auvergne
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   Ven 21 Sep 2012 - 18:10

Citation :
5-09-2012 Demalay est élu maire de Péronne

Demalay a été élu maire de Péronne. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Demalay : 100%

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Artois] Archives de presse AAP   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Artois] Archives de presse AAP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [Limousin La Marche] Archives de presse AAP
» (Champagne) Archives de presse AAP
» [Orléans]Archives de presse AAP
» (Normandie) Archives de presse AAP
» [Berry]Archives de presse de l'AAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Bourbonnais-Auvergne :: Archives de l'AAP...-
Sauter vers: